Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier


Immunités




« A partir du milieu du VIIe s., les rois francs octroient à certains monastères, pour la quiétude des communautés, un privilège d'immunité (emunitas) à valeur perpétuelle et d'un genre nouveau, caractérisé par l'interdiction faite aux agents de la puissance publique (publica judiciaria potestas) de pénétrer sur les terres de l'immuniste pour rendre la justice et en percevoir les profits, exercer des actes de contraintes, lever des taxes, ou bien bénéficier du gîte et de réquisitions. » (Laurent Morelle, Immunité, dans Zink 2002).

Elles renforcent l'indépendance des monastères face aux puissances féodales.

Retour