Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier


Visite virtuelle de l'abbaye à la fin de l'Ancien Régime



La basse-cour de l’abbaye, dite Cour du couvent

logis du 15e siècleFaçade du logis de la basse-cour (bâti par M. d’Amboise vers 1497). © M.-E. Bruel

La basse-cour ou « Cour du couvent » a été construite par Madeleine d’Amboise vers 1497. Sous l’Ancien Régime, elle comprenait la remise pour le carrosse de l’abbesse et une écurie pour son cheval, suivies d’un beau logis. Face à ce dernier, à l’est, était un autre logis du XVe siècle, remplacé par des bâtiments agricoles en 1851. Suivait une vaste grange, bâtie dans le 4e quart du XVIIIe siècle. Au sud, il n’y avait qu’un simple mur de clôture percé d’une entrée pour les charrettes. Entre les deux logis se trouvait le puits.

A la veille de la Révolution, il y avait :
- dans les étables, « quatre bœufs servant au labourage des terres de l’enclos ou parc, au transport des bois et denrées à l’usage de ladite abbaye ; deux vaches, un cheval »,
- dans la remise aux armes de Madeleine d’Amboise, « une voiture à quatre roues doublée de velours rouge d’Utrecht et à glace, deux charrettes »,
- dans un des deux logis : « quatre lits ou couchettes de domestiques, sans rideaux, garnis d’un matelas ou lit de plume ».

Les nonnes s’étaient réservé la basse-cour (entretien du parc, remise à voitures et écurie des chevaux de l’abbesse). Mais certains des bâtiments s’y trouvant étaient exploités en fermage. Ils faisaient donc partie de la ferme de l’abbaye.

Cliquez sur l'image pour localiser le bâtiment sur le plan
© M.-E. Bruel

remise du 15e siècleAttenante au logis, la remise du carrosse de l’abbesse (bâtie par M. d’Amboise vers 1497). © M.-E. Bruel armoiries de madeleine d'amboiseArmoiries de Madeleine d’Amboise sur la porte de la remise (vers 1497). © M.-E. Bruel grange du 18e siècleLa grange du 4e quart du XVIII<sup>e</sup> siècle. © Inventaire Général, ADAGP. Cliché R. Choplain, R. Maston

Retour