Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier


Madeleine d'Amboise, abbesse de Saint-Menoux



Remise. © Inventaire Général, ADAGP. Cliché R. ChoplainRemise de l’abbesse de Saint-Menoux, 1 rue de la Fontaine à Saint-Menoux ; crosse simple. © Inventaire Général, ADAGP. Cliché R. Choplain

Armoiries : palé d'or et de gueules de 6 pièces, surmontées d’une (avant 1497) ou de deux (après 1497) crosses abbatiales.


Sources
Cloître de l’abbaye de Saint-Menoux ; remise de l’abbesse 1 rue de la Fontaine à Saint-Menoux ; cheminée d’un logis 16 rue des Ecoles à Saint-Menoux.


Renseignements apportés par les blasons

Détermination des chantiers de construction de l’abbesse à Saint-Menoux, resserrement des datations pour ces divers exemples d’architecture gothique de la fin du Moyen Age (entre 1461 et 1497 pour le cloître, peu après 1497 pour la remise, entre 1497 et 1500 pour le logis), détermination de l’usage des bâtiments (remise et logis d’accueil [ ?] lié à l’abbaye).


Personnage

Madeleine d’Amboise fut abbesse de Saint-Menoux au moins depuis 1461 et jusqu’à sa mort en 1500. Née d’une noble et puissante famille, elle était la sœur du cardinal Georges d’Amboise, principal ministre de Louis XII, et de Jacques, évêque de Clermont, abbé de Jumièges et de Cluny. Elle était également une parente de Jean II, duc de Bourbon et beau-frère du roi Louis XI. Jusqu’en 1497, son blason comporte deux crosses, signe qu'elle dirigeait deux abbayes. L’étude des blasons, notamment, permet de comprendre qu’elle remodela fondamentalement l’aspect des bâtiments monastiques dans le style architectural flamboyant de la fin du XVe siècle.

Logis. © Inventaire Général, ADAGP. Cliché R. ChoplainLogis 16 rue des Ecoles à Saint-Menoux : crosse simple. © Inventaire Général, ADAGP. Cliché R. Choplain Cloître. © M.-E. BruelCloître de l’abbaye de Saint-Menoux : blasons (martelés à la Révolution) tenus par un homme sauvage ; double crosse abbatiale. © M.-E. Bruel

Page précédente / Page suivante