Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier


La collaboration

La collaboration, souhaitée par les autorités françaises, est officialisée à Montoire en octobre 1940 par la poignée de main entre Pétain et Hitler. Elle revêt divers aspects.

Elle se traduit notamment par la mise à disposition de l'administration française au profit des autorités allemandes. De même, l'économie française, volontairement ou pas, est mise au service de la machine de guerre nazie.

A côté de la collaboration d'Etat voulue par Pétain et Laval, se développent des groupes collaborationnistes qui se réclament ouvertement du nazisme et du fascisme. Ceux-ci soutiennent l'action du Maréchal mais réclament une politique révolutionnaire et une véritable alliance avec l'Allemagne. Pour répondre à ce dernier objectif, les collaborationnistes parisiens Doriot et Déat engagent la France dans la voie de la collaboration militaire, avec la création, de la Légion des Volontaires Français (LVF) en juin 1941.

Pétain, allocution du 30 octobre 1940. © A. D. Allier

Les principes de la collaboration. © A. D. Allier Pétain et Laval (A. D. Allier, 4 Fi). © A. D. AllierPétain et Laval (A. D. Allier, 4 Fi). © A. D. Allier

Texte de l'allocution radiodiffusée
de Pétain
le 30 octobre 1940,
après son entrevue à Montoire avec Hitler
(A. D. Allier, Fi, non coté, meuble 16).
© A. D. Allier

Le Progrès de l'Allier, 27 octobre 1940,
les principes de la collaboration
(A. D. Allier, JAL 100/1/165).
© A. D. Allier

Pétain et Laval
(A. D. Allier, 4 Fi).
© A. D. Allier

Tract du parti populaire Français. © A. D. AllierTract du parti populaire Français, Montluçon, mars 1941 (A. D. Allier, 996 W, propagande et censure, 7 .1). © A. D. Allier

Le Franciste. © A. D. Allier

Les Français engagés dans la LVF... © A. D. AllierLes Français engagés dans la LVF portent l'uniforme allemand et prêtent serment à Hitler (A. D. Allier, 996 W, boîte 3). © A. D. Allier

Tract du parti populaire Français,
Montluçon, mars 1941
(A. D. Allier, 996 W, propagande et censure, 7 .1).
© A. D. Allier

Journal Le Franciste
exprimant les thèses collaborationnistes
du parti Franciste de Marcel Bucard
(A. D. Allier, 996 W, propagande et censure, 7 .1).
© A. D. Allier

Les Français engagés dans la LVF
portent l'uniforme allemand et prêtent serment à Hitler
(A. D. Allier, 996 W, boîte 3).
© A. D. Allier

Page précédente / Page suivante