Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier


Une expérience combattante nouvelle

Lien vers l'activité pédagogique


Après l’échec des offensives de l’été 1914, l’illusion d’un conflit de courte durée a vécu. La guerre qui commence est une guerre de siège à grande échelle. Elle donne lieu à des combats d’artillerie d’une violence extrême qui entraînent des blessures nouvelles et des destructions considérables. Les combattants terrés dans leurs tranchées subissent des bombardements terrifiants, dont l’objectif est la destruction des défenses de l’ennemi et la préparation des offensives. Les soldats découvrent une expérience combattante nouvelle, brutale et déshumanisante.

« Cette guerre sera une guerre d’usure et de matériel » écrit Albert Melin à son épouse le 26 mars 1915. La guerre devient en effet un conflit mécanisé et industriel. De nouvelles armes sont mises au point au cours du conflit. Les gaz asphyxiants sont employés dès 1915, tandis que les mitrailleuses, les canons légers et les premiers avions bombardiers se développent. Les chars d’assaut sont engagés pour la première fois en 1916, lors de la bataille de la Somme. La guerre devient un conflit mécanisé et industriel.

Le réseau des tranchées dessiné par Emile Guillaumin.Le réseau des tranchées dessiné par Emile Guillaumin (A.D. Allier, 47 J 109). © A. D. Allier Le front près de Soissons (A. Melin).Photographie prise par Albert Melin près du front, dans la région de Soissons (A.D. Allier, 117 J 7). © A. D. Allier Le front près de Soissons (A. Melin).Photographie prise par Albert Melin près du front, dans la région de Soissons (A.D. Allier, 117 J 7). © A. D. Allier

Le réseau des tranchées
dessiné par Emile Guillaumin
(A.D. Allier, 47 J 109).
© A. D. Allier

Eglise de Brécy (Aisne), juillet 1918.
Photographie prise et légendée par Albert Melin.
(A.D. Allier, 117 J 7).
© A. D. Allier

Hôtel de ville de Neuilly-Saint-Front (Aisne).
Photographie
prise et légendée par Albert Melin.
(A.D. Allier, 117 J 7).
© A. D. Allier

Maisons détruites après un bombardement (A. Melin).Maisons détruites après un bombardement. Photographie prise par Albert Melin (A.D. Allier, 117 J 7). © A. D. Allier Village détruit (A. Melin).Village détruit. Photographie prise par Albert Melin (A.D. Allier, 117 J 7). © A. D. Allier Maisons détruites après un bombardement (A. Melin).Maisons détruites après un bombardement. Photographie prise par Albert Melin (A.D. Allier, 117 J 7). © A. D. Allier

Maisons détruites après un bombardement.
Photographie prise par Albert Melin
(A.D. Allier, 117 J 7).
© A. D. Allier

Eglise de Dammard (Aisne) après le bombardement français ayant précédé l'attaque de juillet 1918.
Photographie prise et légendée par Albert Melin
(A.D. Allier, 117 J 7).
© A. D. Allier

Maisons détruites après un bombardement.
Photographie prise par Albert Melin
(A.D. Allier, 117 J 7).
© A. D. Allier
La cathédrale de Soissons.Carte postale représentant la cathédrale de Soissons après un bombardement (A.D. Allier, 117 J 1). © A. D. Allier Extrait d’un manuscrit rapporté du front par Antonin Gonnet.Extrait d’un manuscrit rapporté du front par Antonin Gonnet (A.D. Allier, 1 J 617). © A. D. Allier Le front de la Somme (Fr. Flameng, 5 mai 1917).Le front de la Somme (Fr. Flameng, peintre officiel aux armées, l’Illustration, 5 mai 1917, A.D. Allier 47 J 109). © A. D. Allier
Carte postale représentant
la cathédrale de Soissons
après un bombardement

(A.D. Allier, 117 J 1).
© A. D. Allier
Extrait d’un manuscrit
rapporté du front par Antonin Gonnet
(A.D. Allier, 1 J 617).
© A. D. Allier
Le front de la Somme par Fr. Flameng,
peintre officiel aux armées
(l’Illustration, 5 mai 1917, A.D. Allier 47 J 109).
© A. D. Allier
Char photographié par A. Melin (A.D. Allier, 117 J 7).Photographie d’un char réalisée par Albert Melin (A.D. Allier, 117 J 7). © A. D. Allier Un char (l’Illustration, 5 juin 1917). Photographie d’un char publiée dans le journal l’Illustration du 5 juin 1917 (A.D. Allier, JAL 67/6). © A. D. Allier L’Illustration, 5 juin 1917.
Char d'assaut Renault. Vue prise à la ferme de Vaux, 2km sud de Neuilly-Saint-Front (Aisne). Juillet 1918. Photographie prise et légendée par Albert Melin.
(A.D. Allier, 117 J 7).
© A. D. Allier
Photographie d’un char publiée dans
le journal l’Illustration du 5 juin 1917

(A.D. Allier, JAL 67/6).
© A. D. Allier
Photographie publiée dans
le journal l’Illustration du 5 juin 1917

(A.D. Allier, JAL 67/6).
© A. D. Allier
Lettre d’A. Melin à son épouse (28 février 1915).Lettre d’A. Melin à son épouse Noémie du 28 février 1915 (A.D. Allier, 117 J 1). © A. D. Allier Lettre d’A. Melin à son épouse (28 février 1915).Lettre D’Albert melin à son épouse Noémie du 28 février 1915 (A.D. Allier, 117 J 1). © A. D. Allier Soldat de l'empire colonial (ph. A. Melin).Soldat de l’empire colonial (ph. A. Melin, A.D. Allier, 117 J 7). © A. D. Allier

Lettre d’Albert Melin à son épouse Noémie
du 28 février 1915

(A.D. Allier, 117 J 1).
© A. D. Allier

Lettre d’Albert Melin à son épouse Noémie
du 28 février 1915
(A.D. Allier, 117 J 1).
© A. D. Allier
Un soldat provenant de l’empire colonial
photographié par Albert Melin
(A.D. Allier, 117 J 7).
© A. D. Allier

Vienne-le-Château (Marne), juin 1918.

Camp près de Sainte-Menehould, mai 1918. © A. D. de l'Allier Avion allemand (juillet 1918). © A. D. de l'Allier

Après un bombardement par obus de 210. Tranchées en avant de Vienne-le-Château (Marne), juin 1918. Projectile non éclaté. Photographie prise et légendée par Albert Melin
(A.D. Allier, 117 J).
© A. D. Allier

Camp dans le bois de la Viergette, près de Sainte-Menehould, mai 1918. Photographie légendée par Albert Melin
(A.D. Allier, 117 J 10).
© A. D. Allier

Avion allemand abattu près de Neuilly-Saint-Front (Aisne), juillet 1918. Photographie prise et légendée par Albert Melin
(A.D. Allier, 117 J 10).
© A. D. Allier

Avion français (19 juillet 1915). © A. D. de l'Allier

"L’appareil qui a descendu un avion Boche le 19 juillet 1915 (piloté par Guynemer)". Photographie prise et légendée par Albert Melin.
(A.D. Allier, 117 J 7).
© A. D. Allier

Lettre d’Albert Melin à son épouse Noémie
du 7 janvier 1915

(A.D. Allier, 117 J 1).
© A. D. Allier

Dans sa lettre du 20 juillet 1915 adressée à son épouse, Albert Melin décrit le combat aérien auquel il vient d’assister : Aujourd’hui, j’ai assisté à une chose que je n’avais jamais vue encore depuis que je suis à la guerre : un combat d’aéroplanes dans les airs. Le français et le boches, armés chacun d’une mitrailleuse se sont tirés des coups et se sont poursuivis pendant longtemps. Finalement le boche a été touché sérieusement et il est retombé tout en flammes après avoir eu le temps de se diriger derrière ses lignes. Quant à notre aviateur, il avait reçu une balle au bras qui l’a obligé à atterrir non loin de nous ; la blessure n’est pas grave ; dans la soirée un autre aviateur est venu chercher son appareil et s’est envolé jusqu’au parc d’aviation.

Voir l'image en grand Voir l'image en grand
« L’attaque » : extraits du carnet de Benoît Pacaud
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0042)

« L’église de Buxières-aux-chênes, octobre 1917 » :
dessin réalisé par de Benoît Pacaud
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0042)

« Un abri, février 1917 » :
dessin réalisé par Benoît Pacaud

(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0042)
Voir l'image en grand Voir l'image en grand Voir l'image en grand
« En première ligne» : dessin réalisé par Benoît Pacaud
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0042)
« L’attaque » : dessin réalisé par Benoît Pacaud
et extraits de carnet

(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0042)
Lettre de Félix Delaurat à son épouse Angéline
du 1er juillet 1916

(A.D. Allier, 01_NUM_0020_0187)
Voir l'image en grand

Lettre de Jean-Marie Mercier à son épouse Anna du 3 mars 1915.
(A.D. Allier, 01_NUM_0025)

Extraits du carnet de Jean Sennepin
(A.D. Allier, 134 J 11)
« Près de Saint-Quentin en première ligne » : photographie légendée par Abel Michard
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0038)

Voir l'image en grand

Voir l'image en grand Voir l'image en grand

« Première ligne dans la Somme» :photographie légendée par Abel Michard.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0038)

Photographie légendée par Abel Michard.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0038)
Photographie légendée par Abel Michard.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0038)

Voir l'image en grand

Voir l'image en grand Voir l'image en grand

Photographie légendée par Abel Michard.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0038)

Photographie légendée par Abel Michard.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0038)
Photographie légendée par Abel Michard.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0038)

Voir l'image en grand

Voir l'image en grand Voir l'image en grand

Photographie légendée par Abel Michard.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_0038)

Montdidier, Infanterie en réserve.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_10)
Devant Verdun, blessés dans la boue.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_10)

Voir l'image en grand

Voir l'image en grand Voir l'image en grand

Souain 1915, en pleine attaque.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_10)

Moulin de Laffaux, première ligne.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_10)
Ferme de la Motte, terrain bouleversé.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_10)
Voir l'image en grand
Vosges, explosion de mine.
(A.D. Allier, FRAD003_01_NUM_10)

Page précédente / Page suivante