Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier


Le retour de la censure pendant la Première Guerre mondiale


Le 2 aout 1914, le décret sur l’état de siège suspend la liberté de la presse. Désormais, l’autorité militaire peut interdire toute publication jugée dangereuse. Le lendemain, est créé le bureau de la presse du ministère de la guerre qui est chargé d’organiser la censure. Les journaux sont soumis à un régime de contrôle préalable afin de supprimer toute critique et d’empêcher la diffusion de renseignements à l'ennemi. Les journalistes doivent soumettre leur travail à l’administration et éventuellement procéder aux modifications exigées. Les coupures ou « caviardages » sont révélés par des « blancs » dans les colonnes des journaux. Certains choisissent parfois d’outrepasser les instructions, publient les articles dans leur intégralité et prennent alors le risque d’une sanction.

Pour compenser les interdictions faites aux journalistes de mener leurs propres enquêtes, l’Etat major leur donne quotidiennement trois communiqués officiels qui donnent une version souvent inexacte des opérations. La censure politique cesse avec la levée de l’état de siège le 12 octobre 1919.

La Dépêche de Montluçon (10 septembre 1914). La Dépêche de Montluçon (15 septembre 1914). La Dépêche de Montluçon (22 septembre 1914).
Les journaux donnent parfois dans la surenchère patriotique ou le bourrage de crâne et dépeignent l’ennemi comme « un barbare ». Une du journal La Dépêche de Montluçon du 10 septembre 1914. Une du journal La Dépêche de Montluçon
du 15 septembre 1914.
Une du journal La Dépêche de Montluçon
du 22 septembre 1914.
Le Courrier de l’Allier (28 septembre 1914). Saisie de l’Eclair (24 octobre 1915). L’Eclair (24 octobre 1915).
Dépêches officielles à la une du journal Le Courrier de l’Allier
du 28 septembre 1914.
Avis de saisie du journal l’Eclair
du 24 octobre 1915.
La une du journal l’Eclair du 24 octobre 1915.
Censure de La Croix (20 février 1916). La Croix (20 février 1916). Censure du Progrès (11 mai 1916).
Censure d’un article du journal La Croix de l’Allier
du 20 février 1916.
La une censurée du journal La Croix de l’Allier du 20 février 1916. Censure d’un article et d’une photographie à la une du journal Le Progrès de l’Allier du 11 mai 1916.
Censure de l'Information (13 juin 1916). L'Information (13 juin 1916). Courrier de l'Allier (11 oct. 1914).
Courrier du commissaire de police de Vichy
au Préfet de l’Allier.
La une censurée du journal l’Information
du 13 juin 1916.
Censure d’un article du journal Le Courrier de l’Allier du 11 octobre 1914.
Censure du Courrier de l'Allier (18 avr. 1917). Courrier de l'Allier (18 avr. 1917). Censure du Courrier de l'Allier (9 mai 1918).
Censure d’un article du journal Le Courrier de l’Allier
du 18 avril 1917.
La une du journal Le Courrier de l’Allier
du 18 avril 1917 sans l’article censuré.
Censure administrative de l’article du journal Le Courrier de l’Allier faisant état de l’explosion de l’atelier de chargement d’obus d’Yzeure (9 mai 1918).
Courrier de l'Allier (9 mai 1918).
La une censurée du journal Le Courrier de l’Allier du 9 mai 1918 sans l’article relatant l’explosion de l’atelier de chargement.

Page précédente / Page suivante