Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier

Alphonse Gudin (Chaumard, Nièvre) (voir photos)

Agé de 25 ans lors de l’entrée en guerre, Alphonse Gudin, cordonnier originaire de Chaumard dans la Nièvre, est incorporé dans l’infanterie (voir son feuillet matricule n° 780 sur le site des archives départementales de la Nièvre, page 148 du registre 1 R 372 (http://archives.cg58.fr/ark:/60877/a011410878704u55O9b/1/1).

En août 1915, Anne-Marie, son épouse donne naissance à leur petit garçon, Claude. La sœur d’Alphonse pense que cela atténuera la peine de la séparation pour la jeune mère qui aura alors « une précieuse occupation et une grande distraction » (voir sa carte du 13 septembre 1915).

Au front, Alphonse fait preuve de vaillance comme en témoigne sa citation du 7 mars 1916 (voir) : « a dirigé remarquablement et avec beaucoup de calme sa section de mitrailleuses ». Le 25 juillet 1916, il est « mort à ses pièces » où il s’était rendu « par un violent bombardement pour vérifier la surveillance de ses hommes. » (voir citation du 8 août 1916).

Anne-Marie effectue un pèlerinage en 1921 dans la région de Verdun où est enterré son mari. Elle écrit à Claude, leur fils, resté à Moulins « demain je va être sur la tombe de ton cher papa » (voir sa carte postale du 24 octobre 1921). Le petit garçon né en août 1915 n’a pas eu le temps de connaître son père. Les documents concernant ce dernier ont été mis de côté pour Claude comme en témoigne cette mention au dos du brevet militaire (voir) « pour remettre à Claude à Yzeure, souvenir de son père ».

Retour