Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier

Gilbert Auguste OZEL, Noyant-d’Allier (voir photo)

Gilbert Auguste Ozel, cultivateur à Noyant-d’Allier, a 27 ans lorsque la guerre éclate en août 1914 ( voir son registre matricule). Il est affecté dans l’infanterie au grade de sergent, obtenu lors de ses classes le 28 août 1910. Son livret militaire précise qu’il avait également été récompensé par un « cor de chasse en drap » durant son service militaire lors d’épreuves de tirs : il peut porter sur son bras gauche un insigne de cor de chasse (voir photo de groupe)

Il est évacué malade le 20 septembre 1915 sur l’hôpital de Saint-Nicolas-du-Port (Meurthe-et-Moselle). Après sa convalescence il retourne au front en novembre 1915.

Sa bravoure lui vaut deux citations. La première date du 12 août 1918 à l’ordre de son régiment :

« très brave au feu, resté seul gradé à sa compagnie a malgré les pertes maintenu ses hommes pensant 3 jours le 30, 31 juillet et 1er août 1918 sur une position très difficile fortement battue par les mitrailleuses »

La seconde date du 16 octobre 1918 à l’ordre de son corps d’armée :

« sous-officier très brave et d’un courage remarquable, le 4 octobre 1918 occupant avec sa section la rive d’un canal, a contribué par ses habiles dispositions et l’emploi judicieux de ses feux a assuré la protection d’une fraction de sa compagnie qui le franchissait, a été pour tous ses hommes un bel exemple de sang-froid et de mépris du danger en continuant pendant toute une journée son importante mission sous un feu violent de mine et d’obus de sous-calibre »

Il est décoré de la croix de guerre, étoile de bronze et étoile de vermeil (voir diplôme)

Retour