Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier

Georges Pannejon (Bézenet) (voir photo)

Georges Pannejon est né en septembre 1894 à Bézenet, il n'a que 20 ans au début de la guerre (voir son registre matricule). Ouvrier d'usine, il réside à Essones (département de l'Essone). Pendant les trois années passées au Front, il échange de nombreuses lettres avec sa sœur et sa mère (voir les 24 lettres), demeurant à Doyet. Il souhaite ramener des souvenirs à sa soeur comme une bague en aluminium (voir lettre du 13/05/1915). Dans les tranchées, il est en danger mais il relativise pour rassurer sa famille : "Ils nous bombardent, enfin, encore heureusement que nous y resterons pas trop longtemps dans ce coin-là " (voir lettre du 16/06/1916) et "on a vu pire" (voir lettre du 02/05/1917). Lorsqu'il est en repos , il travaille sur les voies de chemins de fer (voir lettre du 11/04/1917) ou il creuse des tranchées (voir lettre du 17/04/1917). Il passe quelques jours à l'hôpital de Contrexéville pour maladie [sans plus de détails] (voir lettre du 04/07/1916). Sa dernière lettre date du 10 juin 1917. Il semble peu inquiet : "je suis maintenant en ligne dans un secteur, vous devez, peut être voir où, toujours secteur de V.[Verdun certainement] enfin l'endroit ne paraît pas trop mauvais pour le moment" Il est tué deux jours plus tard sur la côte 304. Il n'a pas 23 ans.

Retour