Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier

La désinformation

Alourdissant le bilan humain de la guerre,

la grippe dite « espagnole » fauche 20% de personnes en plus[1].

Pour la France, on relève 210 000 décès pour 1918-1919[2].

Le pic est situé entre septembre et fin novembre 1918

...ce que semble dénier la presse

comme ci-contre Le Centre du 29/10/1918

Au niveau mondial, cette pandémie fut plus 3 ou 4 fois plus redoutable

que la guerre elle-même : entre 30 et 40 millions de victimes.

En France ce sont 240 000 morts tandis que l’Espagne, qui a donné malgré elle

son nom à ce fléau, n’en décompte « que » 120 000.


[1] Sources : Jay Winter, La grippe espagnole, article publié dans l’Encyclopédie de la Grande Guerre 1914-1918, sous la direction de Stéphane Audouin-Rouzeau et Jean-Jacques Becker, Bayard, 2004

[2] P. Darmon, « Une tragédie dans la tragédie : la grippe espagnole en France (avril 1918-avril 1919) », Annales de démographie historique, 2000. p.153-175.

Le Centre, 29/10/1918 (cote : AD03_JAL_040_097_423)

Croquis de la revue L'Illustration © en 1918

Les publicités pour des remèdes miracles

Publicité du journal Le Centre, 26/10/1918. Cote : AD03_JAL_040_097_420 Publicité du journal Le Courrier, 30/10/1918. Cote : AD03_JAL_018_151_0238

Page précédente /Page suivante