Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier

Voir l'image en grand

L’auteur

Henri Lebasque est un peintre français proche du mouvement des Fauves réputé pour ses œuvres représentant des scènes intimistes très colorées. Il réalise aussi des décors pour les théâtres et différents lieux parisiens avant la guerre. A partir de 1917, il est peintre aux armées et réalise des affiches.

Le contexte

Cette affiche, datée de 1920, est un appel à la souscription d’emprunts nationaux. La France victorieuse mais affaiblie par les conséquences du conflit est en pleine reconstruction.

La mère occupe le 1er plan dominé par la tonalité verte associé à un espace végétal. Le regard du spectateur est attiré par cette scène paisible d’une mère qui allaite son nourrisson tandis que sa fille lit sagement à ses côtés.

La femme est présentée dans un rôle traditionnel de mère de famille et de gardienne du foyer. Elle est placée hors de la sphère de production alors même que les femmes ont été largement mobilisées dans l’industrie pendant la guerre. L’affiche est diffusée au moment où la loi de 1920 condamne toute publicité pour l’avortement ou la contraception. L’objectif est d’encourager la reprise de la natalité à un moment où l’accroissement naturel reste faible et où la Grande Guerre, avec ses 1.4 millions de morts français –dont 20% des hommes âgés de 17 à 24 ans- a créé un important déficit de naissances.

Le second plan est dominé par des couleurs plus minérales : le gris et le blanc. Cet espace où s’affairent des silhouettes exclusivement masculines représente le monde du travail. Toutes les activités qui symbolisent la richesse économique de la France sont représentées de manière équilibrée : l’agriculture, le commerce, l’industrie.

L’affiche véhicule l’image d’un pays en paix. La guerre appartient désormais au passé. La reconstruction du pays est en marche et est l’affaire de tous, mais les rôles sont répartis en fonction des sexes. Ainsi il revient aux femmes d’assurer la reprise de la natalité (la reproduction) tandis que les hommes sont responsables de la reprise de l’activité (la reconstruction).

Retrouver la suite de l'analyse de l’affiche par Michel Durif, professeur, correspondant culturel au service éducatif des archives départementales de l’Allier sur la rubrique activité pédagogique en ligne ICI

Sources : Archives départementales de l'Allier, fonds Georges Rougeron. Cote : 26 J 323

page précédente