Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier

Trois frères dans la Grande Guerre*

Joseph, Frédéric et Adrien Raynaud sont les fils de Marie-Thérèse Ajus et Louis Raynaud, cultivateurs à Ussel, Fourilles et Etroussat. Joseph est l'aîné des 3 garçons. Né en 1879, il a 35 ans au début du conflit, il est cultivateur à Fleuriel (voir registre matricule de Joseph Raynaud). Ses frères sont plus jeunes. Frédéric, né en 1886 a 28 ans (voir le registre matricule de Frédéric Raynaud), il est cultivateur à Fourilles. Adrien, né en 1889, a 25 ans (voir le registre matricule d'Adrien Raynaud), il est cultivateur avec ses parents à Etroussat.

Joseph (voir photo) est le seul survivant de ce catacysme mondial, il a eu la douleur de perdre ses jeunes frères, d'abord Adrien le 28 juillet 1915 puis Frédéric le 22 août 1917.

C'est le petit-fils de Joseph, Jean-François Glomet qui, bien des années plus tard, va se pencher sur le précieux contenu d'une malle de correspondance. C'est grâce à son patient travail de lecture, d'analyse et de transcription de ces courriers, que nous accédons aujourd'hui à ces pans d'histoire famillale. Il présente le destin de ces 3 frères ICI.

Les documents de la malle ont été numérisés et répartis entre chaque frère, par ordre chronologique des cartes et lettres.

Pour Joseph Raynaud, il y a presque 900 pages de correspondance, il a donc fallu les répartir par année, voire par semestre :

année 1914, année 1915 : 1er semestre et 2nd semestre, année 1916, année 1917, année 1918, année 1919

Frédéric Raynaud :1914-1917

Adrien Raynaud :1914-1915 Adrien a été blessé par un éclat d'obus à la cuisse gauche le 15 avril 1915. Il succombe à cette blessure quelques mois plus tard, entouré des siens chez lui. Les lettres envoyées par sa femme Maria ne peuvent être lues sans émotion.

* "Trois frères dans la Grande Guerre" est le titre de l'ouvrage de Jean-François Glomet. A retrouver ICI.