Retour à la page d'accueil Conseil général de l'Allier


La vie quotidienne



Entre 1940 et 1944, la vie quotidienne du Français moyen ressemble fort à une course d'obstacles en quête du nécessaire, où la débrouillardise et l'ingéniosité sont érigées en système de survie. Devant la raréfaction des denrées, le marché noir se développe, exacerbe les antagonismes et accentue les inégalités.

Les difficultés de la période ne se limitent pas aux restrictions alimentaires et à l'Occupation allemande. Les Français sont aussi privés de liberté de circulation. Ils doivent parfois respecter le couvre-feu imposé par les autorités allemandes, tandis que journaux et conversations téléphoniques sont contrôlés. Le département est également touché par les bombardements anglo-américains.

Chansons et cinéma sont un moyen d'oublier la réalité quotidienne. Dans ce domaine l'offre est alors très abondante. Les salles de théâtre comme de cinéma ne désemplissent pas. Cependant la censure veille.

Tickets de rationnement (AD03, fonds Boppe, 141 J 10)Tickets de rationnement (AD03, fonds Boppe, 141 J 10) Archives départementales de l'Allier

Propagande pour les restrictions, (AD03, 20 J 17) Archives départementales de l'Allier

lien vers la brochure entière "La France peut-elle se nourrir ?"

Plainte contre les restrictions, 26/11/1943 (AD03, 958 W 2) Archives départementales de l'Allier

Tickets de rationnement
(A. D. Allier, fonds Boppe, 141 J 10 J).
© A. D. Allier

Propagande de l'Etat Français
pour calmer les plaintes de la population
contre les restrictions
(A. D. Allier, fonds Monceau, 20 J 17).
© A. D. Allier

Plainte contre les restrictions
(A. D. Allier, 958 W 2).
© A. D. Allier

Plainte contre les restrictions, 25/09/1940 (AD03, 958 W 2) Archives départementales de l'Allier

Propagande contre le stockage des denrées (AD03, 20 J 17) Archives départementales de l'Allier

lien vers la brochure entière "La France peut-elle se nourrir ?"

Les autorités traquent le marché noir (AD03, 958 W 7) Archives départementales de l'Allier

Le temps des restrictions,
lettre d'une mère
au sous-préfet de Montluçon,
25 septembre 1940
(A. D. Allier, 958 W 2).
© A. D. Allier

Le "stockage" des denrées
est mal vu en période de restrictions,
brochure de propagande de l'État français
(A. D. Allier, fonds Monceau, 20 J 17).© A. D. Allier

Les autorités traquent
les adeptes du marché noir
(A. D. Allier, 958 W 7).
© A. D. Allier

Les autorités traquent le marché noir (AD03, 958 W 7)Les autorités traquent le marché noir (AD03, 958 W 7) Archives départementales de l'Allier

Bombardement de Montluçon,1943 (AD03, Jal 40/163/437) Archives départementales de l'Allier

Bombardement de Montluçon, 1943 (AD03, Jal 40/163/437) A

Les autorités traquent
les adeptes du marché noir
(A. D. Allier, 958 W 7).
© A. D. Allier

Bombardement de Montluçon,
15 au 16 septembre 1943
(A. D. Allier, 4 Fi).
© A. D. Allier

Bombardement de Montluçon,
nuit du 15 au 16 septembre 1943
(Le Centre, 18 septembre 1943,
A. D. Allier, JAL 40/163).

© A. D. Allier

Propagande anticommuniste. © A. D. Allier Archives départementales de l'Allier

Propagande en faveur d'un film anticommuniste
(A. D. Allier, 996 W 61.08,
Propagande et censure, cinéma).

© A. D. Allier

Page précédente / Page suivante