Le logis du saint

Le logis réputé être celui où mourut saint Menou a été bâti en même temps que le clocher de l’église, au XIIIe siècle. C’est la plus ancienne habitation conservée du bourg. L’édifice, dont la fenêtre s’ouvre sur la rue du Couvent, faisait autrefois partie de l’abbaye. Il est possible que Menou soit mort dans un logis bien antérieur, mais situé à cet emplacement.